Non classé

3 façons d’intégrer un coin repas à un îlot central

Pas toujours facile de se décider sur l’espace repas quand on crée sa cuisine. Je vous montre 3 façons d’intégrer un coin repas à votre îlot central. Dans cet article, ils seront décortiqués et analysés pour que vous trouviez le coin repas qu’il vous faut.

Les secrets pour une cuisine réussie sont dévoilés aux abonnés Newsletter

I/ Le bar

1/ Les avantages et inconvénients du bar

Le plan bar est sûrement le coin repas le plus utilisé dans nos cuisines. Il y a quelque années, les cuisines se sont ouvertes sur les pièces à vivre. Le bar est alors devenu très populaire car il permettait de faire une délimitation entre cuisine et salon de manière élégante. Quand est arrivé l’îlot, il s’est naturellement rattaché à celui-ci. Cependant, il commence petit à petit à passer de mode au profit d’autre coin repas intégré. Ne vous inquiétez pas, les bars ne sont pas encore complètement has been. Il existe plusieurs manières de lui donner un second souffle encore plus design !

Avant toutes choses, voyons les caractéristiques du plan bar. Sa hauteur est généralement de 1m10. Il est intégré à l’îlot par un ou deux côtés et sa profondeur est de 30 à 40cm pour pouvoir passer aisément les jambes.

Le plan bar est fait pour pouvoir y manger debout. D’ailleurs, il porte aussi le nom de « mange-debout ». C’est à la fois un avantage et un inconvénient selon votre mode de fonctionnement dans la cuisine.

Si vous souhaitez un coin repas dans votre cuisine juste pour dépanner, c’est-à-dire pour petit-déjeuner ou pour prendre quelques repas sur le pouce, le plan bar est idéal. Avez-vous déjà pris un repas seul(e) sur une grande table de salle à manger ? Nous nous sentons vite mal à l’aise car une sensation de vide se crée. Comme le bar est peu large, cette sensation disparaît complètement. D’autant plus que les places assises sont disposées en rang d’oignon et pas en face à face, nous avons donc une vision sur l’espace de cuisine ou même sur une fenêtre mais pas sur une place vide en face de nous.

Cependant, si vous souhaitez prendre vos repas en famille dans votre cuisine, je vous déconseille fortement le bar. Comme je le disais juste avant, le plan bar implique que nous mangions côte à côte. Quand nous ne sommes que deux, ce n’est pas très dérangeant, même si c’est plus agréable d’être en face à face. Par contre, quand nous sommes plus de deux, il est vraiment très désagréable de devoir se pencher en avant ou en arrière pour voir les autres personnes. Autant dire que le plan bar ne facilite pas la communication pendant les repas !

Petit aparté : pour les personnes qui ont des enfants en bas âge, ne les installez pas sur un tabouret de bar car ils sont vraiment hauts. Les risques de tomber sont très importants. Préférez dans ce cas, une autre hauteur de table pour votre cuisine ou choisissez de prendre vos repas dans la salle à manger le temps que les petits grandissent.

Mon avis sur le bar intégré à l’îlot central: Rappelez vous que les plans bars ne sont pas très profonds (30 à 40cm). Vous ne pourrez pas vous étaler autant que sur une table. De plus, les tabourets sont très hauts et donc pas très pratiques pour s’asseoir. Je vous conseille donc de choisir cette option si vous n’y prenez que quelques repas ou pour déguster un bon verre de vin entre amis à l’apéritif. (Après tout, il s’agit bien de son utilisation initiale, non?)

2/ Comment mettre en valeur son bar

plan bar bois coin repas îlot central

Crédits : Miserv

Pour mettre en valeur votre bar, je vous donnerais deux conseils. Le premier serait de choisir un matériau différent de celui de votre plan de travail. Choisissez un matériau agréable au toucher, comme du bois, car vous vous y accouderez souvent. (Autant que ce soit agréable, non?).

Le deuxième serait de mettre des suspensions au dessus de votre bar. Trois petites suspensions valent mieux qu’une ! Par contre si vous avez une hotte suspendue au dessus de l’îlot, ne rajoutez pas de suspensions ou alors de toutes petites. Cela risquerait de faire trop. Dans ce cas, préférez des spots orientables pour mettre votre bar en valeur. L’idée est de créer une ambiance lumineuse tamisée autour du bar.

Attention « Fashion Faux Pas » : le plan bar relié au plan de travail par des tubes en métal. C’est mon avis personnel, je ne voudrais pas vous froisser. Personnellement, je trouve que ces tubes en métal sont vraiment passés de mode. Ils donnent un petit côté « cheap » à la cuisine. Et vous, qu’en pensez-vous ?

II/ A hauteur de table

1/ Les avantages et inconvénients de la table intégrée à l’îlot

L’idée d’intégrer une table à l’îlot peut paraître saugrenue, mais elle ne l’est pas tant que ça. Il y a beaucoup de personnes qui veulent absolument manger à hauteur de table, c’est-à-dire 75cm. Si vous êtes dans ce cas là, le problème est que vous ne pourrez pas avoir une table indépendante et un îlot. Déjà, il vous faudrait une cuisine immense et puis, mettre un îlot à hauteur de 90cm à côté d’une table à hauteur 75cm risque de faire bizarre dans votre cuisine non ? C’est pourquoi, intégrer la table à l’îlot est la solution parfaite.

Mis à part cela, il y a de nombreux avantages à créer un coin repas à hauteur de table. Tout d’abord, vous n’aurez pas besoin de vous casser la tête à trouver des tabourets confortables. Il suffira de prendre des chaises classiques. Petit plus : quand vous recevrez beaucoup de monde à la maison, vous pourrez réquisitionner les chaises de cuisine pour la salle à manger !

Ce qui est génial avec la hauteur de table, c’est qu’elle permet de mieux cacher les pieds que les autres coin repas (je parle des pieds de table, pas de vos pieds à vous bien sûr!). Il sera donc facile de créer de grande table intégrée à l’îlot tout simplement en rajoutant des pieds. Si vous faites cela avec un plan bar, les pieds feront vraiment tâches dans le décor.

Autre avantage, vous pourrez manger en face à face ! C’est quand même plus convivial pour un repas de famille.

Le seul inconvénient que je puisse lui trouver est qu’elle prend vite de la place. Il faudra bien étudier votre plan avant de vous lancer dans la création d’une table intégrée à l’îlot.

Table intégrée à l’îlot en bois

Mon avis sur le coin repas à hauteur de table : Je valide complètement ce type de coin repas. Le seul truc est qu’il faut que cette table vous permette de manger en face à face sinon, c’est ambiance bar à sushis assurée !

2/ Comment mettre en valeur la table intégrée à l’îlot

Comme pour le bar, je vous conseille de choisir un matériau différent que celui de votre plan de travail pour bien différencier les espaces. Par exemple, si votre plan de travail est uni ou assez neutre, vous pouvez faire votre table en bois. Le contraste sera saisissant et mettra votre table en valeur. Pour l’éclairage, je vous recommande de mettre une seule suspension plutôt que trois petites au centre de la table. Si vous avez une hotte suspendue au dessus de l’îlot, il faudra que la hotte est la suspension ne soient pas trop grosses sinon elles risquent de gêner le regard.

III/ Dans la continuité du plan de travail

1/ Les avantages et inconvénients du plan de travail / espace repas

Ce coin repas se répand de plus en plus car la hauteur est idéale pour manger. L’idée est de prolonger le plan de travail (sans mettre de meuble en dessous) pour pouvoir y passer les jambes. La hauteur de votre espace repas sera la même que celle du plan de travail, c’est-à-dire 90cm.

Cependant, comme pour le bar, sa profondeur sera comprise entre 30 et 40cm, au delà il faudra prévoir un pied de renfort.

Ce type de coin repas allie les avantages d’un plan bar et de la table intégrée à l’îlot.

Premièrement, les tabourets sont moins hauts que ceux prévus pour un bar et plus haut que des chaises classiques. En fait, ces tabourets sont à la hauteur la plus ergonomique pour s’asseoir, car ils nous évitent à la fois de faire un effort pour monter dessus, et de se baisser trop bas aux risques de ne pas pouvoir se relever. Certains d’entre vous ont du rire en lisant cette phrase. Mais rappelez vous qu’une cuisine dure au moins 20 ans. Où en serez-vous dans 20 ans ? Pour les personnes qui ont des problèmes de dos ou de genoux, ces tabourets sont vraiment recommandés. Je vous conseille vivement d’aller les essayer en magasin pour vous rendre compte de leur facilité d’utilisation.

Deuxièmement, il n’y aura pas de décalage de hauteur entre les deux espaces puisque la table est en fait le plan de travail,. Vous aurez donc un îlot complètement uniforme avec une certaine linéarité qui plaît à beaucoup d’entre nous.

Un autre avantage et pas des moindres est l’utilisation de l’espace repas en plan de travail. Et oui ! Comme les deux espaces ne font qu’un, vous pourrez utiliser l’espace repas en plan de travail, et le plan de travail en espace repas. C’est toute la différence par rapport au bar. Quand vous serez à table vous pourrez vous étaler autant que vous le souhaitez grâce au plan de travail.

Le seul inconvénient est que vous ne pourrez pas avoir deux matériaux différents pour délimiter le plan de travail et l’espace repas. Pour la table et le bar, il est facile d’utiliser deux matériaux distincts. Par exemple, de la pierre en plan de travail et du bois pour l’espace repas. Si vous voulez faire un changement de matériau, la jonction entre les deux risque de créer un joint disgracieux.

Mon avis sur le plan de travail / coin repas : Pour moi, c’est la meilleure façon d’intégrer un coin repas à son îlot. Tout simplement parce qu’il n’y a pas de différence entre l’espace repas et le plan de travail ! S’il n’y a pas de différence, c’est que l’intégration est parfaite, non ?

2/ Comment mettre en valeur le plan de travail / espace repas

C’est l’exception qui confirme la règle. Il ne faut pas mettre ce type de coin repas en valeur parce que justement, sa force est d’être complètement intégré à l’îlot. Si vous essayez de le faire ressortir, il perd tout son charme. Dans ce cas précis, c’est l’îlot entier qu’il faut mettre en avant. Vous pourrez, par exemple, le faire dans un autre matériau que le reste de la cuisine, mettre une magnifique hotte suspendue, faire des retombées de plan de travail sur les côtés,… Mais bon, mettre en valeur son îlot est un autre sujet d’article,…

Et vous ? Où prenez vous vos repas ? Dans la cuisine, la salle à manger, sur l’îlot, … ? Dites moi tout, je veux tout savoir !

Les secrets pour une cuisine réussie sont dévoilés aux abonnés Newsletter

8 Comment

  1. Bonjour,
    très bonne idée, concernant l’ilôt plan de travail/ espace repas, ce serait pas mal dans ma cuisine, sauf que ma cuisine est petite
    j’ai peur que cela fasse très tassée.
    Je vois que tu as toujours de très bonne idée, et que tu sais argumenter ton choix.

    1. Merci, c’est gentil!
      Oui, il faut quand même pas mal de place pour avoir un îlot central. Je ferai d’autres articles sur les petites cuisines!

  2. J’adore, c’est magnifique, vivement qu’on achète une nouvelle maison, que tu nous éclaires de tes lumières…
    Bises Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *