Non classé

Comment rater son implantation de cuisine en 5 étapes

Je suppose que vous voulez d’une ambiance château fort ou finir aux urgences à chaque préparation de repas, non ? Alors voici 5 étapes pour bien rater votre implantation de cuisine. Concevoir sa cuisine est un chemin plein d’embûches. Mais vous allez voir qu’il est facile d’éviter certaines erreurs de conception à partir du moment où vous en êtes averti(e). (Un cuisiniste amateur averti en vaut deux!)

Les secrets pour une cuisine réussie sont dévoilés aux abonnés Newsletter

Etape n°1 : Ne pas respecter la règle des 40cm

erreur 1 ne pas respecter la règle des 40cm

Quand nous commençons à dessiner les premières ébauches d’implantation, ce n’est pas toujours évident de savoir où mettre chaque élément. Nous avons tendance à commencer par mettre les éléments que nous connaissons bien comme l’évier ou la plaque de cuisson. Et c’est là que nous faisons des erreurs qui peuvent nous gâcher la vie dans la cuisine ! En effet, il ne faut pas commencer par l’évier ou la plaque de cuisson car il faut absolument que ces éléments soient espacés d’au moins 40cm des murs. Pourquoi ? Tout simplement parce que nous avons besoin de place quand nous lavons la vaisselle ou quand nous cuisinons.

Imaginez votre cuisine avec la plaque de cuisson juste à côté d’un mur. Où allez-vous mettre les queues de casseroles ? Sur le côté ? Mais vous ne pourrez pas à cause du mur. Une plaque de cuisson 4 feux se transformera en plaque de cuisson 2 feux car vous ne pourrez plus utiliser les feux qui sont du côté du mur.

C’est la même chose pour l’évier. Là, vous risquez de vous cogner les coudes dans le mur à chaque coup d’éponge. Pas terrible comme implantation, hein ?

La solution : Il suffit donc de commencer par un autre meuble d’au moins 40cm. Dans l’ordre en partant du mur, nous mettrons le fileur d’au moins 5cm (pas de panique, je ferai bientôt un article spécial fileur pour qu’il n’ait plus de secrets pour vous!), un meuble d’au moins 40cm de largeur puis la plaque ou l’évier.

Etape n°2 : Ne pas mettre de lumière sous les meubles hauts

Ah, l’éclairage ! Il s’oublie facilement… L’éclairage dans une cuisine est tout aussi important que celui de votre bureau. Imaginez que votre bureau soit très mal éclairé. Vos yeux vont vite se fatiguer, vous allez avoir du mal à vous concentrer et en plus de ça, à la fin de la journée vous aurez sûrement un mal de tête horrible. Une chose en entraînant une autre, en moins de deux, vous vous retrouvez à faire un piquet de grève en bas de votre entreprise pour révolutionner l’éclairage.

Pour la cuisine, c’est exactement la même chose. Sauf que là, vous allez couper, trancher, ciseler, hacher, frire, … Vous m’aurez compris, il vaut mieux avoir un bon éclairage dans sa cuisine pour éviter de passer sa soirée aux urgences (en plus de la migraine du siècle!).

Implantation ne pas mettre de lumière sous les meubles hauts

« Non mais moi, c’est bon, j’ai une suspension qui éclaire super bien ma cuisine ! ». Vous pouvez avoir un éclairage général sur-puissant mais si vous travaillez sur le plan de travail, vous allez projeter une ombre. Votre éclairage général ne servira à rien ! (Enfin, à presque rien)

La solution : Mettre des spots sous les meubles hauts. C’est tout simple comme solution ! Pourquoi sous les meubles hauts ? Tout simplement pour éclairer directement le plan de travail. De plus, comme la source de lumière sera entre vous et votre zone de préparation, vous ne créerez pas d’ombre ! Et si vous n’avez pas de meuble haut, utilisez des appliques orientables.

Etape n°3 : Mettre l’évier sur l’îlot

Si vous devez choisir entre mettre l’évier ou la plaque de cuisson sur l’îlot, choisissez la plaque de cuisson. C’est l’implantation la plus fonctionnelle. Je ne sais pas pourquoi mais beaucoup de mes anciens clients pensaient qu’il était préférable de mettre l’évier sur l’îlot. Si c’est votre cas, laissez moi vous prouver le contraire.

Où passez-vous le plus de temps ? Devant votre plaque à surveiller que vos steaks ne brûlent pas ou devant votre évier à faire la vaisselle (enfin, à rincer vos plats avant de les mettre au lave-vaisselle) ? Je parie que c’est devant votre plaque ! Alors, préférez-vous passer tout ce temps en discutant avec vos convives (ou en jetant un œil sur la télévision:) ) ou face à un mur ?

Attendez, laissez moi deviner… En discutant avec vos convives ? C’est la bonne réponse ? Je suis trop forte ! Vous serez donc d’accord avec moi, il vaut mieux mettre la plaque de cuisson sur l’îlot !

De plus, techniquement, vous ne pourrez pas amener les arrivées d’eau ou les évacuations sur un îlot central à moins de l’avoir prévu au moment de la construction de la maison. Par contre, l’électricité, c’est possible. Et puis, esthétiquement, je trouve que la plaque de cuisson s’intègre mieux à un îlot qu’un évier. Personnellement, je trouve que le robinet qui dépasse fait un peu tâche sur un îlot mais ce n’est que mon avis.

La solution : La meilleure implantation sera de mettre la plaque sur l’îlot et l’évier face à un mur. Vous pouvez aussi choisir de ne pas mettre d’électroménager sur l’îlot pour conserver son uniformité.

Etape n°4 : Mettre le lave-vaisselle à côté d’un mur

Bon celle-ci, c’est une demi-erreur parce que dans certains cas, vous n’aurez pas le choix. Disons que ce n’est pas une règle d’or mais une règle de bronze 🙂.

Mettons que le lave-vaisselle est juste à côté du mur. Après une grasse matinée bien méritée, vous prenez un bon petit-déjeuner avec des croissants, des pains au chocolat et une bonne tasse de thé ou de café selon votre goût. Ce petit-déjeuner vous a mis de bonne humeur et vous êtes paré(e) pour votre journée. Première étape, mettre sa tasse au lave-vaisselle. En chantonnant, vous ouvrez la porte du lave vaisselle, vous mettez la tasse dedans et là, …. Catastrophe ! Le fond de tasse vient de gicler partout sur le mur ! Deuxième étape, chercher sur Google comment enlever du café sur votre jolie peinture ou votre magnifique papier peint… Votre journée commence bien…

Je la vois votre petite tête qui dit « je ne vois absolument pas de quoi elle parle, je fais toujours super attention moi ». Ne faites pas comme si ça ne vous était jamais arrivé ! Il y a toujours un peu de liquide qui tombe par terre à un moment ou à un autre quand nous mettons la vaisselle dans le lave-vaisselle. Alors autant que ça ne salisse pas le mur, non ?

La solution : Ne pas mettre le lave-vaisselle près du mur ! Mettez le lave-vaisselle à côté de l’évier pour éviter un maximum les projections d’eau et mettez un meuble entre le lave-vaisselle et le mur.

Etape n°5 : Ne pas réunir les colonnes

Les colonnes sont des éléments tout en hauteur. Elles peuvent contenir le réfrigérateur ou le four par exemple mais il existe des colonnes uniquement pour le rangement. Cette erreur est plutôt une erreur esthétique que fonctionnelle ou technique. Attention au Fashion Faux Pas !

Mettre les colonnes à différents endroits de la cuisine peut paraître une bonne idée pour alléger l’espace. En fait, pas du tout ! Cette implantation aura plutôt tendance à l’alourdir et à créer une sensation d’étouffement. Tout simplement car vous serez cerné(e) par des éléments plus hauts que vous. (Vous ne voulez pas vous faire reconduire à la sortie par des colonnes-videur, si?)

L’effet sera encore plus désastreux s’il y a une colonne à chaque extrémité d’un linéaire. A moins que nous ne vouliez une ambiance château fort, ce ne sera absolument pas agréable à l’œil ! Vous ne me croyez pas ? Regardez ce schéma.

erreurs colonnes séparées

erreurs colonnes séparées

La solution : Les colonnes doivent être ensemble. Il n’y a aucun cas où il faut les séparer. C’est une obligation ! Vous choisissez l’endroit où les mettre et vous les mettez toutes là. Vous pouvez même choisir de réserver un pan de mur spécialement pour les colonnes. Si vous hésitez sur l’emplacement des colonnes, vous retrouverez toutes les informations nécessaires dans mon livre numérique « Concevoir sa cuisine soi-même, c’est possible ! » qui sortira très bientôt !

(Psssst ! Si vous voulez avoir un petit code promo pour mon livre, inscrivez vous à ma newsletter. Mais chut, c’est un secret…)

Il n’est pas toujours évident d’éviter les erreurs d’implantation. Dans certains cas, vous devrez faire avec car votre pièce ne permet pas de faire autrement. Il faudra alors prioriser les éléments et faire des compromis pour avoir une cuisine ergonomique et fonctionnelle malgré tout.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me laisser un commentaire. Je répondrai avec plaisir !

A bientôt dans L’usine à Cuisine !

Les secrets pour une cuisine réussie sont dévoilés aux abonnés Newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *